• C'est à partir du recensement de l'année 1926 pour la commune de Mouzay que je me suis intéressé aux lieux de naissance des habitants nés hors du département de l’Indre-et-Loire. J'ai constaté que sur les trente individus "hors département" dix huit de ces personnes installées dans huit fermes de la commune provenaient du département des Deux-Sèvres et plus particulièrement de la région de La Chapelle-saint-Laurent, sur un rayon d'environ dix kilomètres.

    La Chapelle-Saint-Laurent

    Après ce premier constat, je me suis dit qu'il devait probablement y avoir un rapport entre les familles. Je suis donc allé voir du coté de la généalogie pour les familles qui habitent encore la commune ( laes familles Vincent et Besson) ou qui ont quitté Mouzay récemment (les familles L'Hommedet et Drochon, dont trois des enfants sont inscrits sur le Monument aux Morts). Je savais que ces trois familles avaient déjà des ancêtres communs dans commune de La Chapelle-Saint-Laurent).

    Alors, j'ai recensé tous les habitants qui provenaient de la région de La Chapelle-Saint-Laurent afin d'effectuer des recherches sur leurs généalogies.

    Quelles sont donc ces familles recensées en 1926 :

     - L'HOMMEDET Joseph (1903) domestique aux Echards. Originaire de la commune de Boismé.
     - CHESSERON Joseph (1866) marié à DESSAIVRE Arsène (1874) cultivateur à La Gravière. Originaire de la commune de Courlay.
     - DROCHON Henri (1865) marié à POIRAULT Séraphine (1863) patron cultivateur au Rond. Originaire de la commune de la Chapelle-Saint-Laurent.
     - JAMAIN Gustave (1882) marié à GOBIN Alexandrine (1881) patron cultivateur à Madagascar Originaire de la commune de Boismé.
     - DROCHON Henri (1900) marié à LIGONNIERE Yvonne (1900) patron cultivateur à la Thibaudière. Originaire de la commune de la Chapelle-Saint-Laurent.
     - GATARD Marie (1897) mariée à BESSON Rémy (1896) patron cultivateur au Chêne du Guet. Originaire de la commune de la Chapelle-Saint-Laurent.
     - POIRAULT Félix (1890) marié à GAUDRON Marie-Louise (1885) patron cultivateur aux Oiseaux.Originaire de la commune de la Chapelle-Saint-Laurent.
     - CHESSERON Eugénie (1897) domestique à la Varenne. Originaire de la commune de Chanteloup.

    Une colonie Deux-Sévrienne implantée à Mouzay (37)

     

    En positionnant l’implantation de ces familles sur la commune de Mouzay, on constate qu'elles sont réparties sur la partie Nord de la commune. Est-ce un simple hasard, je n'en suis pas si certain. Dans un précédent article sur les anciennes familles Mouzéennes, on s'apercevait que ces dernières occupées depuis plusieurs générations les fermes situées sur un axe Ouest-Est au centre de la commune. De plus, certaines fermes , le Rond et Madagascar, n'existaient pas au début du 19ème siècle car elles n'apparaissent pas sur le cadastre napoléonien de 1932. Ces fermes ont donc été construites sur des "landes", il a donc fallu les rendre cultivable pour des céréales. Certaines, comme les Oiseaux ne possèdent pas une terre très "riche". C'est probablement une raison qui a facilité l'installation de cette "colonie Deux-Sévriennes", les "anciennes" famille Mouzéennes préférant conserver leur terre cultivée depuis de nombreuses années.
    C'est une hypothèse que je propose, peut-être que d'autres personnes qui liront cet article pourront en émettre une autre en fonction des renseignements qu'ils pourraient détenir sur les familles.

    Implantation de la colonie.

      

    La généalogie de la colonie.

    Recensement 1901.

    Les premiers "colons" arrivés seraient la famille LIGONNIERE Augustin (1847) marié à BROSSARD Adeline (1850) de Boismé et installés à Madagascar en 1901.
    Cette famille avait cinq enfants : Laurentin (1877) marié à DUPUIS Hortense (1877), Henri (1881), Auguste Daniel (1884), Moïse (1887) et Hilaire (1892).

    Recensement 1906.

    La famille LIGONNIERE - BROSSARD est toujours installée à Madagascar. Une domestique du nom CHESSERON Elisabeth Célestine (orthographiée CHERERON sur le registre) est recensée dans la famille. Elisabeth CHESSERON est née le 01 octobre 1886 à Chanteloup, elle a donc deux ans de moins que Auguste Daniel LIGONNIERE (1884), fils de la famille.
    Et le 06 novembre de cette même année 1906, Elisabeth CHESSERON épouse Daniel Auguste LIGONNIERE dans l'église de Mouzay. Elisabeth décedera le 11 janvier 1911 à Loches.
    Le 3 octobre 1911, Daniel Auguste LIGONNIERE épousera en 2ème noce Henriette Marie-Louise DROCHON. Henriette DROCHON était née le 03 novembre 1888 à La Chapelle-Saint-Laurent. Henriette DROCHON est la fille de Henri Joseph (1865-1953) et de POIRAULT Séraphine Marie née le 05 août 1863 à La Chapelle-Saint-Laurent.

    L'arbre descendant de la famille LIGONNIERE BROSSARD

    Les Précurseurs

     

    A partir de 1911, les liens vont se renforcer entre les premières familles installées et les autres membres restés dans les Deux-Sèvres.
    Dans un premier temps, les parents d'Henriette DROCHON (1888-1975), mariée à Daniel LIGONNIERE, s'installeront à Madagascar.
    De cette famille, DROCHON Henri (1865-1953) marié à POIRAULT Séraphine ((1863), la sœur d’Henriette DROCHON (1888-1975), Elisabeth (1891-1953) épousera en deuxième noce VINCENT Auguste (1878-1952). Lequel VINCENT Auguste (1878-1952) été marié en première noce à L'HOMMEDET Albertine (1874-1940).

    On constate donc que ces trois familles DROCHON, VINCENT, L'HOMMEDET qui provenaient de la même commune de La Chapelle-saint-Laurent, avaient des liens entre-elles.

    Les liens entre les familles DROCHON / L'HOMMEDET / VINCENT

    Liens DROCHON / VINCENT / L'HOMMEDET

     

    Liens DROCHON / VINCENT / L'HOMMEDET

     

     l'implantation de la colonie.

    C'est donc en 1926 que la colonie sera la plus importante sur la commune de Mouzay. On retrouve tous ces membres répartis dans huit fermes et plu particulièrement sur la partie Nord et Est du territoire.

     Implantation en 1926

     

    Lors du recensement de 1936, cette colonie est toujours bien implantée sur Mouzay mais ces membres se sont mariés avec des habitants des communes environnantes.
    c'est le cas dans les fermes suivantes :
    - à Madagascar : Henriette GATARD (1901-1967) de La Chapelle-Saint-Laurent mariée à DENONIN Albert (1899-1946) de Saint-Quentin; dont la sœur Marie Eugénie GATARD (1897-1974) épousera BESSON Rémy (1896-1980).
     - aux Boisseaux : Solène L'HOMMEDET (1874-1940) mariée à VINCENT Auguste (1878-1952), tous les deux originaires de Boismé.
     - à Breteigne : André Pierre Joseph VINCENT ( 1905) de La Chapelle-Saint-Laurent marié à PORCHER Yvonne (1911) de Mouzay.
     - à La Fastière : Léopold L'HOMMEDET (1910-1985) marié à VILLIERS Jeanne (1913-1999), dont les parents étaient originaires de Boismé.
     - à La Thibaudière : Henri Drochon (1900),de La Chapelle-Saint-Laurent, marié à LIGONNIERE Yvonne (1901) née à Mouzay.

    De nos jours, des descendants de cette colonie habitent toujours notre commune. ils se reconnaîtront et s'ils souhaitent apporter des précisions ou des modifications à cet article, ils peuvent me contacter sur ma messagerie ou en laissant un commentaire à la fin de l'article.

    Les différents schémas en document PDF, beaucoup plus lisible en téléchargeant le fichier PDF.


    3 commentaires
  • Le recensement de l'année 1926 m'a permis d'effectuer des recherches sur les anciennes familles qui habitaient sur la commune de Mouzay.
    C'est à partir de  ma base de généalogie, avec ses 17 500 individus, que j'ai recherché les liens de parenté entre les membres des noms de famille les plus cités lors de ce recensement.

    Mes recherches se sont donc concentrées sur les familles Clarté, Gaultier, Michau, Pinon, Roy et Verna (et/ou Vernat).

    La famille CLARTE :
     - Le Bourg : Clarté Octave  (1886 - 1954) marié à Bodin Marie et les deux enfants Octavie (1911) et Lucien (1921).
     - Les Echards : Clarté Henri (1913) fils d'Octave et Marie, domestique chez Audiger Maurice.
     - La Gaudinière : Clarté Alfred (1893 - 1975) marié à Berthelot Georgette, frère de'Octave (1886). Avec leur fille Paulette (1920).
     - La Gitonnière : Clarté Emile (1877 - 1929) marié à Tortevoix Victorine, frère d'Octave (1886).
                                   Sa fille Désirée Emilia (1906) mariée à Michau Armand (1902), ils habitaient aussi à la Gitonnière.
     - La Martière : Clarté Louis (1851 - 1936) marié à Gadin Catherine était le père et grand-père des précédents.

     

    La famille GAULTIER :
     - Grand-Fond : Gaultier joseph (1865 - 1945) marié à Verna Marie Louise (1867 - 1944).
     - Le Pilier : Gaultier Françoise (1863) mariée à Métivier Jean (1865).
     - Le Cep : Gaultier Joséphine (1896 - 1983) mariée à Fortin Eugène (1886 - 1968). Elle est une cousine de Françoise (1863) susdite.
     - Morand : Gaultier Pierre (1843 - 1930 ) marié (2ème noce) à Crépin Marie Victorine (1851 - 1926).
                        Gaultier Albert (1900 ) marié à Gabillet Félicie (1902). Petit-fils de Pierre (1843 - 1930) susdit.
     - Le Soufflet : Gaultier Jules (1875 - 1948) marié à Crépin Marie (1881 - 1931). Père d'Albert (1900) et fils de Pierre (1843 - 1930)
     - La Chaumerie : Gaultier Maria (1905) mariée à Foucault Armand (1900). Petite-fille de Pierre (1843 - 1930) de Morand.
     - La Vennerie : Gaultier Sylvain  (1867) marié à Herrant Louise (1869 - 1931). Fils de Gaultier Pierre (1843 - 1930 ) marié (1ère noce) à Meunier Anne (1845 - 1878).

     

    La famille MICHAU :
     - Le Bourg : Michau Gaston (1898 - 1984) marié (1ère noce) à Arnault Germaine (1902 - 1935) et son fils Raymond (1923).
     - La Foucauderie : Michau Paul (1899) marié à Henault Germaine (1908).
     - Les Echards : Michau Jules (1863) marié à Foussier Marie (1868) et leur fille Juliette (1910).
     - La Gitonnière : Michau Armand (1902) marié à Clarté Désirée (1906) et leur fille Liliane (1924).

     

    La famille PINON :
     - La Loitière : Pinon Marie (1856 - 1935), veuve Roy François (1852 - 4897).
     - La Gaffrie : Pinon Ernest (1884 - 1972) marié à Ondet Marie (1891 - 1969) et leurs enfants Héloïse (1911-2001), Raymonde (1913-2001), Emilia (1917-2012),
                             Moïse (1919-2003), Fernand (1921-2001), Odette dite Suzanne (1925-2008) et sa sœur jumelle Aimée dite Henriette (1925-2018).

     - La Gaudinière : Pinon Louis (1853 - 1927) marié à Clarté Marie (1857).
     - La Métiverie : Pinon Jérémie (1886 - 1939) marié à Arnault Rachelle (1888 - 1966).
     - Le Boucassin : Pinon Victor (1883) marié en 1ère noce à Pinon Amélie (1886 - 1939) et leur fils Albert (1924-2004).
     - La Martière : Pinon Célestine (1900 - 1984) mariée à Leclerc Jules (1896 - 1962).

     

    La famille ROY :
     - Le Bourg : Roy Marie (1852 - 1934), veuve Verna Pierre (1840-1909).
                          Roy Joséphine (1860) mariée à Audiger Joseph (1850-1929).
                          Roy Jules (1857) marié à Bineau Marie (1856-1932).
                          Roy Désirée (1869) mariée à Delhommais Alexandre (1865).
     - La Loitière : Roy Louis (1879 - 1955) marié à Gadin Marie (1882).
     - Les Echards : Roy Anne (1846 - 1929) veuve Pinon François (1847-1924).
     - La Bordinière : Roy Maria (1885 - 1957) mariée à Martin Jules (1878). Nièce de Roy Anne (1846) susdite.
     - Le Boucassin : Roy Théodore (1897 - 1980) marié à Galland Mélanie (1895) et leur Fils Aristide (1924).
     - La Piltière : Roy Louis (1865 - 1926) marié à Naudon Marie (1868-1943) avec leurs enfants Louis (1906), son frère jumeau Marcel (1906), Renée (1908)
                             et Mélanie (1912).

     

    La famille VERNAT:
     - Le Bourg : Vernat Simon (1909 - 1998) marié à Delorme Marie (1912-1998).
                       Vernat Marie dite Maria (1867 - 1952), veuve Vigent Prudent (1866-1899).
                       Vernat Marie Eulalie (1876 - 1859) veuve Vernat Joseph (1874 - 1916). mère de Vernat Germain (1898).
                       Verna Constance (1854).
                       Vernat Jules (1873) marié à Lucas Maria (1884) sa fille Madeleine (1921).
     - le Moulin : Verna Aimée (1892 - 1964) mariée en 2ème noce à Tortevoix Désiré (1887).
                            Verna Emilie (1870) mariée à Girard Pierre (1863-1945). Cousine d'Aimée (1892) susdite.
     - Grand-Fond : Verna Marie Louise (1867 - 1944) mariée à Gaultier Joseph (1865-1945) nommé dans la famille Gaultier.
     - La Chaumerie : Vernat Germain (1898 - 1974) marié à Magnou Germaine (1904-1997) et leur fille Ida (1922). Germain (1898) est le neveu de Marie Eulalie (1876).
     - Les Vallées : Vernat Eugène (1882) marié à Gangneux Maria (1883-1971) et leurs enfants Joseph (1908), Suzanne (1913), Moïse (1915), Marcel (1917) et Jeanne (1920).

     

                      

     Les liens de parenté entre les six familles descendants de GADIN François (~1639 - 1694) marié à GUERITAULT Françoise (1643 - 1709).

     


    votre commentaire
  • Après maintenant plus de huit années de recherches dans les archives d'état-civil et les recensements du 19ème siècle, je commence à détenir une base de plus de 11 300 noms me permettant de réaliser de nombreux arbres généalogiques des Mouzéens à partir des années 1920.

    Certains Mouzéens m'ont donnés des renseignements concernant leurs grands-parents afin de réaliser l'arbre généalogique de leur famille, car une fois que l'on possède les renseignements du début du 20ème siècle, il est très facile de retrouver les ancêtres surtout que les archives départementales de notre département sont très riches en document et surtout le site est d'une rare simplicité pour les consulter sur internet.

    J'ai donc réalisé une recherche concernant les liens de parenté entre les différents Mouzéens qui m'avaient donnés des renseignements sur leurs familles. Cet article vous présente donc les cousins de Mouzay; et oui, nous sommes une grande famille. Les tableaux se limitent à chaque fois à dix cousins, mais en recoupant les tableaux, j'ai ainsi obtenu une liste des Mouzéens qui sont cousins. Le dernier tableau concerne les cousins descendants de Pierre SALLIS (1646-1728) marié le 29 janvier 1686 à Loches à ARNAULT Anne Marie (1662-1741), lequel Pierre SALLIS est inhumé dans l'Eglise de Mouzay. 

    Je tiens à remercier Armel Michau et Jean-Claude EBRARD qui m'ont initiés à généalogie et m'ont donnés de précieux renseignements. 

    Les Mouzéens cités dans les différents tableaux :
    Aviron Maurice, Bertrand Chantal, Bodin Léon, Chérioux Raymond, Desmay Jeannine, Ebrard Jean-Claude, Flabeau (Pinon) Hélène, Gaultier Suzanne, Lamirault Gérard, Lorillou Michelle, Loiseau Narcisse, Michau Armel, Moreau Hélène, Ondet Guy, Pain (Gougué) Nadine, Pinon Jean, Porcher Olivier, Tortevoix Désirée, Vernat Michel, Vincent Raymond.

    Cousins Mouzéens descendants de DOUCET René et GERMAIN Jeanne :
    Vernat Michel, Aviron Michel, Chérioux Raymond, Lamirault Gérard, Bertrand Chantal, Vincent Nadège, Pain Nadine, Michau Armel, Ebrard Jean-Claude, Porcher Olivier.

     

    Cousins Mouzéens descendants de CRESPIN Thomas et RABINEAU Jacquette :
    Tortevoix Désirée, Lamirault Gérard, Aviron Maurice, Michau Armel, Bodin Léon, Gaultier Suzanne, Vincent Raymond, Pinon Henriette, Pinon Jean, Flabeau Hélène.

    Cousins Mouzéens (habitants dans le bourg) descendants de FRAPPIER Jeanne avec MOUSSIER Jean et avec LUSSEAU Jean :
    Aviron Maurice, Pinon Jean, Lorillou Michelle, Cherioux Raymond, Ondet Guy, Lamirault Gérard, Gaultier Suzanne, Desmay Jeannine, Michau Armel.

     

     Cousins Mouzéens descendants de TERRASSON Jean et PASQUIER Perrine :
    Aviron Maurice, Vernat Michel, Vincent Raymond, Pinon Aimée, Lamirault Gérard, Michau Armel, Moreau Hélène, Desmay Jeannine, Bodin Léon, Loiseau Narcisse.

     

    Cousins Mouzéens descendants de MARCHAU Barthélémy et GALICHER Louise :
    Aviron Michel, Pinon Edwige, Lorillou Michelle, Chérioux Raymond, Lamirault Gérard, Bertrand Chantal, Pain Nadine, Michau Armel,  Ebrard Jean-Claude, Porcher Olivier.

     

    Cousins Mouzéens descendants de SALLIS Pierre et ARNAULT Anne :
    Michau Armel, Aviron Michel, Pain Nadine, Moreau Hélène, Ebrard Jean-Claude, Desmay Jeannine, Bodin Léon, Vernat Michel, Bertrand Chantal.

     

     


    votre commentaire
  • Pour terminer l'année 2016, je vous offre quelques perles trouvaient dans les registres d'état-civil de la commune de Mouzay.
    Certaines sont bien connues comme pour les familles Doury /Douris, Mongards / Mongars / Maugars ou Caraty / Carartis.
    D'autres le sont beaucoup moins et l'orthographe d'un nom peut changer en quelques années :

     

    BAILLOUX François perd son "x" entre le mariage de son fils Bailloux Joseph (1893) et son fils Baillou Jules (1897)

    .Bailloux - Baillou

     

     

    BAUDOIN Marie Reine perd le "u" de sa soeur BAUDOUIN Estelle,
    vous remarquerez que la mère Estévou Virginie a récupéré le "x" entre les deux mariages !!!!

    Baudouin - Baudoin

     

     

    LUCAS Jules perd le "o" de son père LOUCAS Jean

    Lucas - Loucas

     

     

    Dans ce cas, DOURIS Jules (père de Douris Alfred) signe en écrivant son nom avec un "y" à la fin

    Doury


    votre commentaire
  • Sur les 195 cousins germains retrouvés lors du recensement de 1911, 82 descendaient du couple PINON Michel - GALLAIS Jeanne.
    27 cousins habitaient le Bourg de Mouzay, ils étaient répartis dans 8 familles. Les 55 autres cousins se répartissaient dans 21 fermes sur la commune.

    Les 27 cousins germains habitants le Bourg de Mouzay :
     - CRESPIN Françoise (1844) épouse BODIN.
     - COULON Joseph (1872) avec son épouse LAMIRAULT Félicie (1874) et le fils COULON Paul (1901).
     - COULON Augustin (1974) et ses enfants COULON Robert (1896), Camille (1900), Germaine (1901), Raymond (1903), Renée (1905), Narcisse (1907) et Noémie (1909).
     - PINON Louise (1865) épouse DOURY et ses enfants DOURY Rodolphe (1887), Arthur (1890), Emilia (1896) et Irma (1906).
     - FLABEAU Armantine (1889) épouse GOUTTE.
     - GANGNEUX Constant (1850) Père, sa fille GANGNEUX Maria (1883) épouse VERNAT et les petits-enfants VERNAT Germaine (1905), Joseph (1908) et Eugène (1908).
     - PINON Jérémie (1886).
     - LAMIRAULT Frédéric (1879) et ses enfants LAMIRAULT Daniel (1905) et Madeleine (1907).

    Les 55 cousins répartis dans les 21 fermes de la commune :
    Bellevue :

     - PINON Armantine (1890) épouse VERNA.
    Grand-Fond :
     - BAUDOUIN Prudence (1847) épouse GARNIER et son fils GARNIER Albert (1878).
    La Bordinière :
     - PINON Mathilde (1897).
    La Foucauderie :
     - MICHAU Joseph (1857) et ses enfants MICHAU Anatole (1888), Joséphine (1895), Paul (1899) et Armand (1902).
    La Gitonnière :
     - CLARTE Robert (1893), son frère CLARTE Emile (1877) avec sa fille CLARTE Emilia (1908).
    La Lie :
     - CLARTE Auguste (1880), frère de CLARTE Emile de la Gitonnière.
    La Martière :
     - GADIN Catherine (1855) épouse CLARTE Louis, mère de CLARTE Emile et Robert de la Gitonnière, Auguste de la Lie et Octave de la Métiverie.
     - PINON Louis (1853), ses enfants PINON Victor (1883) et Célestine (1900).
    La Métiverie :
     - CLARTE Octave (1886) fils de GADIN Catherine de la Martière.
    La Pichaudière :
     - PINON Louise (1841).
    La Piltière :
     - ROY Louis (1865).
    La Vennerie :
     - MATIGNON Marie (1847).
    Le Boucassin :
     - GANGNEUX Émilien (1879) et son épouse GALLAND Joséphine (1886) avec leur fils GANGNEUX Gaston (1908).
    Le Cep :
     - PINON Estelle (1882) épouse MARCHAIS, ses enfants MARCHAIS Georgette (1903), André (1906) et Germaine (1908)
    Le Chêne :
     - COULON Joseph (1839).
    Le Chêne du Guet :
     - GANGNEUX Léontine (1877) épouse CHEVREAU et son fils CHEVREAU Émilien (1901).
    Le Pilier :
     - PINON Désirée (1850) épouse LAMIRAULT et son fils LAMIRAULT Jules (1882).
    Le Soufflet :
     - CRESPIN Sylvain (1848).
    Les Essards :
     - MICHAU Jules ( 1863) et ses enfants MICHAU Jules (1896), Gaston (1898), Juliette (1910).
     - PINON Marie (1856) épouse ROY, la mère, ROY Louis (1879) le fils et sa femme GADIN Marie (1882), ROY Germaine (1909) la petite-fille.
    Les Pénaudières :
     - CRESPIN Marie (1881) épouse GAULTIER et son fils GAULTIER Albert (1900).
    Les Saudrais :
     - MAMOUR Eusèbe (1899), Juliette (1901), Marguerite (1903), René (1905) des frères et sœurs.
    Morand :
     - MAMOUR Jeanne (1860) épouse GALLAND et sa fille GALLAND Mélanie (1895).

     

    Arbre des Cousins germains descendants de la famille PINON - GALLAIS, recensés en 1911 à Mouzay

    Pour lire le document, il faut le télécharger et ainsi vous pourrez "zoomer" sur l'arbre. Pour télécharger, utilisez la flèche (vers le bas) à gauche de ViewerJS.


    votre commentaire
  • Je commence donc la présentation des arbres "descendants" de la famille BINEAU Gatien - BIDAULT Tiphaine.

    Le but de ces arbres et de montrer les liens de parenté des 195 cousins germains de l'année 1911.
    Pour ce faire, j'ai simplifié les branches afin de mettre en valeur celles des habitants de Mouzay en cette année 1911 et en localisant leurs lieux d'habitation au cours de cette année 1911.

    L'arbre descendant de la famille BINEAU - BIDAULT était beaucoup trop important (900 noms) pour le convertir en fichier [PDF].
    J'ai donc réalisé les arbres à partir des descendants de cette famille. 

    Voici l'arbre BINEAU - BIDAULT avec les familles qui me serviront de base pour réaliser les arbres descendants :

     

     Afin de pouvoir lire correctement l'arbre, vous devez le télécharger (Download) et ainsi vous pourrez zoomer sur les différentes branches.

    Les habitants mentionnés dans le recensement de 1911 sont dans les cadres jaunes ( les hommes inscrits en bleu et les femmes inscrites en rouge). Les lieux d'habitation sont aussi dans des rectangles jaunes. Si le lieu-dit est en noir au dessus du couple, il s'agit du lieu commun pour les deux noms. Si le rectangle est positionné sous le noms, c'est parce les époux n'étaient pas encore marié en 1911. Le lieu-dit mentionné en bleu concerne l'homme et celui en rouge concerne la femme.

    Je possède les arbres complets (j'ai simplifié les branches pour la lisibilité) et je peux vous les adresser si vous le désirez. 

     

    Arbre descendant "simplifié" de la famille BINEAU Magdeleine (°1679) - TERRASSON Gatien (°1668)

     

    Arbre descendant "simplifié" de la famille BINEAU Marie(°1681)LUSSEAU Pierre (°1681) marié le 15-07-1704 à St Senoch.

     

     

    Arbre descendant "simplifié" de la famille BINEAU Jean (1690) - LUSSEAU Anne (°1692) marié le 23-11-1711 à Varennes.

     

    Arbre descendant "simplifié" de la famille TERRASSON Anne (°1674)DELAROCHE Gervais (°1665) marié le 21-11-1690 à St Senoch.

     

     


    votre commentaire
  • Après avoir réalisé des recherches sur l'arbre généalogique de ma famille (Aviron-Pinon) j'ai constaté qu'un grand nombre de mes cousins germains habitaient dans les communes du canton de Ligueil.

    J'ai donc commencé des recherches sur les habitants de Mouzay à partir du recensement de 1911 qui me donnait les dates et lieux de naissances des habitants de la commune. Avec l'aide des archives départementales et de la base de données du Centre Généalogique de Touraine, j'ai effectué les recherches que j'ai rentré dans un logiciel d'aide à la réalisation des arbres généalogiques. Depuis maintenant six mois de recherches je dispose d'une base de 3867 noms dont plus de 80% se situent sur le Canton de Ligueil.

    Après avoir reconstitué une partie des arbres généalogiques (jusqu'au raccordement à mon arbre généalogique) de pratiquement tous les habitants de Mouzay recensés en 1911, j'ai pu retrouver les habitants qui étaient rattachés à l'arbre généalogique de ma famille "Aviron-Pinon".
    Ainsi, 195 habitants de Mouzay sur les 591 recensés au cours de l'année 1911, étaient cousins germains.

    Parmi les aïeux du XVII Siècle, on retrouve principalement quatre familles.
    Ces familles sont :
     - La famille ASSAILLY Gatien, notaire à Ligueil (né le 16-12-1653 à Ciran), marié avec Louise DEMONNERY. Avec 125 descendants à Mouzay en 1911.
     - La famille BINEAU Antoine (né vers 1650 à Saint-Senoch), marié à BIDAULT Thiphaine. Avec 120 descendants à Mouzay en 1911.
     - La famille PINON Jacques (né le 06-01-1645 à Saint-Senoch), marié à Jeanne DELAROCHE. Avec 82 descendants à Mouzay en 1911. 
     - La famille GUERITAULT Daniel, notaire de la Chatellerie de Grillemont à La Chapelle Blanche (né le 24-02-1590 à Ligueil), marié à DION Barbe. Avec 57 descendants à Mouzay en 1911.

    Ensuite on trouve deux autres familles :
     - La famille MICHAU Jean (né le 24-07-1635 à Ligueil), marié à Antoinette DASNON. Avec 28 descendants à Mouzay en 1911.
     - La famille AVIRON Jean (né vers 1617 à Saint-Senoch), marié à Renée DOUARD. Avec 20 descendants à Mouzay en 1911.

    Le tableau ci-dessous vous indique les cousins germains de l'année 1911 ayant pour aïeux une ou plusieurs des familles citées précédemment; et qui sont tous mes aïeux aussi.
    Les noms, surlignés en Bleu, sont des descendants soit de la famille PINON Jacques, soit de la famille AVIRON Jean.

    Dans un prochain article, je vous mettrai les arbres "descendants" de nos aïeux en surlignant les habitants de Mouzay pour l'année 1911.

     

     

     


    votre commentaire